Le profil d’un bon négociateur immobilier

négociateur immobilier

Lorsqu’on décide de travailler dans l’immobilier c’est qu’on est prêt à faire face aux aléas de ce marché, dès fois prometteur d’autres fois incertain. Un des métiers les plus connus dans ce secteur est celui du négociateur immobilier ou de chasseur immobilier. Quel est le profil de ce métier ?

Fidèle à ses missions

La prospection demeure l’activité principale du négociateur immobilier : il recherche les biens immobiliers intéressants, terrains à bâtir ou locaux, pour étoffer le portefeuille de propriétés de l’entreprise pour laquelle il travaille ou pour les proposer à la clientèle. Ensuite, le négociateur doit détenir un mandat de vente pour trouver les futurs acquéreurs intéressés via des sites publicitaires par exemple.

Une fois qu’un intéressé le contacte, le négociateur va alors jouer un rôle d’intermédiaire entre le vendeur et l’acheteur potentiel dans le cas d’un achat et entre le bailleur et le locataire dans le cas d’une mise en location. Le négociateur doit effectuer au préalable une inspection des habitations ou des biens à vendre ou à louer pour être en mesure de répondre aux questions, aux attentes des acheteurs ou des locataires et de les aider à trouver le meilleur des logements. En tant que négociateur, il négocie alors l’achat du bien et les démarches relatives jusqu’à la signature du contrat de vente ou de location.

Ainsi, le chasseur immobilier a un triple rôle : celui de conseiller, de mandataire et d’agent. Ses différentes missions nécessitent la connaissance de notions juridique, commerciale et financière.

Bonne qualification et excellentes qualités personnelles

Comme marque de sa qualification, un  négociateur immobilier doit être diplômé d’une école de commerce ou avoir fait des études universitaires bac+4 ou un bac+5. Mais le diplôme ne fait pas tout, il faut aussi des caractéristiques personnelles pour faciliter la relation et la mise en confiance avec le client : l’écoute, le conseil, la persuasion, l’autonomie, la motivation, le courage.

Une extension du métier

Outre le travail indépendant ou pour une entreprise, le négociateur peut envisager de devenir salarié pour un notaire. Il contribue à la vente et à l’achat d’un bien immobilier comme tout négociateur classique à la différence qu’il n’y a pas de pression du chiffre d’affaires à réaliser et le travail se fait dans les règles de l’art : tour de la propriété, inspection interne et externe, analyse de l’environnement, potentiel du bien, travail sur le cadastre et la législation relative, etc…