Qu’est-ce qu’une formation en négociateur immobilier ?

négociateur immobilier

Pour travailler en tant que négociateur immobilier, deux options existent. La première, le candidat doit posséder un diplôme BTS professions immobilières. La deuxième c’est le recrutement de candidats non-diplômés et dans ce cas les agences de recrutement proposent une formation pour forger leur efficacité. En quoi consiste la formation ?

Pour qui ?

La formation de négociateur immobilier est ouverte à tout public, au minimum 18 ans et avec un pré-requis de niveau bac. Une étude approfondie du dossier ainsi qu’un entretien précède l’accès à la formation. Même en n’étant pas diplômé, avoir une expérience d’au moins 3 ans dans le domaine est toujours un bon atout.

Objectifs visés par la formation

La formation vise à donner aux candidats la pleine maîtrise des 5 activités d’un négociateur immobilier : la prospection, l’estimation d’un bien, la promotion, la relation avec le client et la visite des biens immobiliers.

Ainsi à la fin de l’apprentissage, la personne à former doit être capable de :

  • Prospecter c’est-à-dire rechercher un bien, le commercialiser et négocier son prix,
  • Accompagner le client tout au long de l’opération immobilière sur le plan juridique et fiscal et faire en sorte que la transaction respecte la législation en vigueur,
  • S’occuper de la gestion et de la valorisation du bien immobilier sur le plan administratif, technique et financier (valorisation, mode de financement du bien, comptabilité, etc.)

À la validation de l’apprentissage, le formé reçoit une attestation de réussite certifié par l’État et le formé acquiert le titre de négociateur immobilier enregistré au sein du RNCP. Le négociateur immobilier nouvellement diplômé peut entamer une carrière brillante en travaillant dans des agences immobilières, dans des cabinets d’administrations de biens ou au sein d’une direction immobilière d’une entreprise d’envergure.

Son déroulement

L’apprentissage s’étend en général sur 8 à 9 mois selon les agences. Elle se subdivise en deux :

    • La formation théorique, dans une salle animée par des formateurs agréés et expérimentés. La participation des membres est sollicitée : des mises en situation, des jeux de rôles, des profils de la personnalité sont autant de moyens pédagogiques pour développer la compétence des apprentis.
  • La formation pratique en entreprise : bien que non-obligatoire, effectuer un stage est vivement conseillé pour consolider les acquis de l’apprentissage. Le stagiaire choisit un thème de mémoire sous l’égide d’un tuteur ou d’un négociateur expérimenté et remet le document de mémoire à son Institut à terme de la formation.